embacongo@gob.gq

avril 7, 2021

Rapport intérimaire des observateurs du groupe africain lors des élections présidentielles du 21 mars.

Le groupe des ambassadeurs africains accrédités en République du Congo, qui ont agi en qualité d’observateurs lors des élections présidentielles du 21 mars 2021, ont présenté leur rapport intérimaire aux autorités du ministère des Affaires étrangères sur le déroulement de ces élections. L’événement était présidé par le ministre Jean-Cloude Gakosso. Les élections présidentielles du 21 mars se sont déroulées dans des conditions parfaites, ce qui montre la maturité politique du peuple et le gouvernement congolais a indiqué le diplomate sénégalais Batoura Kane Niang, en plus de féliciter la commission électorale nationale indépendante pour l’excellent travail accompli, Il a également a souligné certains aspects à améliorer, comme l’accès aux supports de communication publics. Le groupe des ambassadeurs africains a également présenté sa volonté de s’impliquer dans les activités de la campagne de vaccination contre le Sars-coV-2 qui se déroule actuellement sur tout le territoire national. Pour cela, les diplomates africains accrédités au Congo-Brazzaville se sont intéressés au programme de vaccination afin de connaître l’évolution de la vaccination pour les missions diplomatiques, les organisations internationales et sous-régionales. Corrélativement, le ministre des Affaires étrangères Jean-Claude Gakosso a félicité le groupe des ambassadeurs africains qui ont agi en tant qu’observateurs lors de l’élection présidentielle du 21 mars. Cependant, nous attendons que la Cour constitutionnelle se prononce sur cette question puisque certains dirigeants politiques ont présenté des recours pour contester les élections. Concernant la vaccination contre le COVID-19, le membre du gouvernement congolais a indiqué qu’il existe des vaccins pour tout le monde, donc s’il n’arrive pas à jour dans les missions diplomatiques, le service des tutelles fait dresser un plan pour vacciner toute la population en priorité à les personnes âgées. En plus de préciser que la vaccination contre Sars-coV-2 est volontaire et que le choix du vaccin est une affaire de chacun, et le gouvernement congolais dispose actuellement de deux vaccins : Spoutnik V de Russie et Sinopharm de Chine.

Ambassade de la République de Guinea Equatorial au Congo Brazzaville